Karl Mazlo



Bonjour Karl, est-ce que vous pourriez vous présenter ? 

Je m'appelle Karl Mazlo, je suis né en 1986, je vis et travaille à Paris.


Quelle est votre pratique ?

Je suis créateur de bijoux. Je travaille depuis 2007 puis j'ai ouvert mon propre atelier 10 ans après. Je réalise des bijoux sur mesure d'après les origines et souvenirs de la personne pour les inclure dans la matière.



Comment êtes-vous arrivé là ?

J'ai eu la chance de grandir parmi des parents très créatifs dont mon père Designer Joaillier. J'ai nourri une admiration et une fascination pour le travail du métal. Puis instinctivement je me suis dirigé vers le bijou. J'ai intégré la section "art du bijou et du joyau" à l'école Boulle.



Quels sont les outils que vous utilisez ? 

Des échoppes, des limes, le feu, des pinces... mes préférés: le chalumeau, le marteau et les ciselets.



Qu'est-ce qui définit votre travail ?

La nature Brute.


Travaillez-vous sur d'autres projets extérieurs ?

Je fais de la céramique chaque semaine pour m'évader l'esprit.


Une création pour nous faire rentrer dans votre univers ?

Sans hésiter Black Garden parce qu'il est le fruit d’un long travail de recherche et de collaboration avec le Japon initié depuis 2016 lors de ma résidence à la Villa Kujoyama. Je tenais à retranscrire ce voyage d’immersion au coeur de l’objet et de ce qu’il évoque. La réalisation de cette pièce a permis de croiser mes savoir-faire de joaillerie avec ceux de l'orfèvrerie traditionnelle, la forge et la technique de dessin le Suminagashi. Le but est de re-questionner le statut du bijou lorsqu'il n'est pas porté et de donner autant de valeur au réceptacle qu'au bijou pour lui donner une vision plus poétique, plus authentique. Les matières sont principalement l'acier damassé puis la féérite, le laiton l'argent et l'or. Black Garden a été récompensé cette année par le prix Liliane Bettencourt pour l'intelligence de la main.




Pouvez-vous nous parler de votre processus de création ?

Je travaille directement la matière et improvise suivant les erreurs de parcours. Pour moi la création nait de recherches, d'imprévus incontrôlables avec lesquels il faut savoir dialoguer lorsqu'on les rencontres.


Quelles sont vos sources d'inspiration ? Comment arrivez-vous à rester créatif ?

J'ai un tas de sources d'inspiration mais c'est surtout en prenant le temps de me ressourcer, de me reposer dans les endroits où je me sens bien que tout se définit.


Quels sont vos futurs projets ?

Repartir en résidence d'artiste à l'étranger pour me ressourcer. Réaliser un atelier collaboratif, puis créer une école sur la création de bijoux.



Selon vous quel rôle est celui d'un artiste (designer ou artisan) dans le monde d’aujourd’hui ?

De faire passer le message qui lui tient à cœur grâce à son univers. De sensibiliser et de transmettre sa culture par sa démarche afin qu'elle serve à chacun d'une manière ou d'une autre.


De quoi vous ne pourriez plus vous passer ?

De la vue.


Ton Artiste (ou designer / artisan) préféré ?

Je n'en ai aucun de préféré, je les aime tous pour des raisons complètement différentes.


Un livre ou une émission à nous conseiller ?

Sagesse des Artisans au jour le jour de François Icher.

Un compte Instagram qui vous inspire ?

@art_design_craft

Une destination rêvée ?

La Corée du Sud.




09/11/2021

18 vues

Posts récents

Voir tout