LUCAS NGO

“ Lucas Ngo vit et travaille entre Berlin et Paris. Originaire du Sud de la France, l’héritage des grands peintres ayant été tant attirés par Collioure, ville dans laquelle Lucas a grandi, se manifeste au sein de sa pratique picturale qui navigue entre narration et abstraction."

Sans titre 44 (2020).jpg

Photographie : Joel Alain Dervaux

Dans le travail plastique de Lucas Ngo, le portrait devient paysage, réceptacle où les souvenirs s’étiolent, se condensent et se dispersent. Une certaine forme d’errance se dégage à la contemplation de ces images évanescentes, résidus de rencontres, générateurs d’affects et d’émotions. Le travail pictural autour du portrait s’inscrit dans une tentative d’effacement qui vient paradoxalement ouvrir à d’autres réminiscences. Du souvenir intime se dégage alors des failles spatio-temporelles instables où se côtoient présence et absence, autour de figures lointaines qui viennent révéler autant de formes et de paysages que l’on porte intimement au dedans de soi.

La mémoire du corps se révèle au sein d’images voilées, floues, spectrales, dont on ne sait pas bien si elles tentent de se révéler à la conscience ou au contraire de se fondre au seuil de l’inconscient. La contemplation du travail prolifique de Lucas Ngo nous transporte au sein d’un voyage nébuleux et fantasmagorique, un chemin plongé dans la pénombre où les formes émergent sans violence à celui qui sait contempler l’ombre, cette ombre qui renvoie le regardeur à une intériorité peuplée de fantômes et souvenirs entremêlés où la figure du corps devient une abstraction universelle. ” Margaux Taleux

 

  • Instagram
  • Gris Vimeo Icône