SPECTRE URBAIN 

Le temps passe et la grandeur s'effondre, 

Reste la volonté de l'art éphémère, 

Pour donner vie à l'inerte, 

Soudain le temps s'arrête, 

Demeure alors un vague souvenir. 

DSCF4154-1.jpg

WHAT

Photography

WHO

Joan Castillo 

WHEN

2019

DSCF4149-1.jpg
DSCF4151-1.jpg

Cette série de photographies infrarouges réalisées à Montréal, se penche sur les bâtiments abandonnés de la ville. Son nom spectre urbain est une double référence, d'une part au caractère du bâtiment traité et d'autre part au spectre invisible (ici les longueurs d'ondes dépassant les rouges, les infrarouges).  

Photographies numériques infrarouges réalisées par filtre photo. 

Série Limitée à 8ex/photographie 

Impression sur papier photo argentique

Formats au choix:

- 80x60 avec Marie-Louise (photo 47x70) 

- 40x60cm 

- 70x100cm 

                     

 

z(yrsxhfg.jpg%22uè.jpg
avery-klein-JaXs8Tk5Iww-unsplash.jpg
trend-K9pU2u0Z5WU-unsplash.jpg