Quentin Cabanes



Bonjour Quentin, est-ce que vous pourriez vous présenter ? 

Je suis Quentin Cabanes, j'ai 26 ans et exerce le métier d'artiste designer actuellement à la résidence d'artiste de Poush Manifesto à Clichy en partenariat avec l'INMA. J'ai grandi dans le Gard et je suis monté à Paris pour des formations dans l'artisanat d'art, avant de m'y installer pour poursuivre mes études de designer.


Quelle est votre pratique et depuis quand y travaillez-vous ?

J'expérimente et explore le travail des matériaux à travers la sculpture, le bijou contemporain et l'objet. Mes premières créations sculpturales remontent au Cap Ferronnerie d'art en 2012, mais je suis officiellement artiste auteur depuis Octobre 2021



Comment êtes-vous arrivé là ?

J'ai toujours voulu travailler de mes mains, c'est donc en fin de collège que je découvre la Ferronnerie d'art au cours d'un stage d'initiation. J'ai donc noué une forte relation avec le fer en CAP ferronnerie d'art et plus tard avec le laiton et le cuivre en CAP monture en bronze. Par la suite j'avais besoin de m'exprimer à travers d'autre support, je me suis donc ouvert à l'art et ai commencé mes recherches en MANAA ( mise à niveau en art appliqué ) avant d'approfondir mon univers en BTS design produit où j'ai découvert les outils numériques et une profusion de matériaux et de procédés de mise en forme.

Quels sont les médiums que vous utilisez ? 

Mes matériaux de prédilection sont le laiton et le béton que j'exploite le plus souvent. Sinon j'utilise entre autre le fer, le cuivre et plus rarement le bois.



Qu'est-ce qui définit votre travail ?

En un mot, l'expérimentation.


Travaillez-vous sur d'autres projets extérieurs ?

J'ai un intérêt pour la photographie et l'univers du graphisme mais ça reste encore une activité récréative.


Une création pour nous faire rentrer dans votre univers ?

Je vous parlerais d'une collection de micros sculptures qui est la base de toutes mes créations. Elles représentent un savoir-faire traditionnel qui m'a été transmis au cours d'une formation à l'atelier de soclage d'objet lourd du Musée du Louvre. C'est en me réappropriant cette connaissance que m'est venu cette obsession à vouloir tester les limites plastiques et formelles des matériaux.



Pouvez-vous nous parler de votre processus de création ?

Il m’est important de garder un contact direct avec la matière, cela me permet d’être fidèle à ce que je veux retranscrire avec mes sculptures. J’y traduis spontanément des émotions et des souvenirs inspirés de mon parcours, dans des courbes à la fois complexes et épurées. La déformation des matériaux est le lien qui relie mes sculptures aux bijoux, cela permet d’extraire un maximum de potentiels formels dans les divers matériaux.



Quelles sont vos sources d'inspiration? Comment arrivez-vous à rester créatif ?

Je trouve mon inspiration principalement dans le vivant et la nature, que ce soit la roche ou l'écorce en passant par l'eau et les courbes humaines. Le besoin de me défouler et d'exprimer mes sentiments restent mes principales sources de créativité.


Quels sont vos futurs projets ?

Approfondir mes démarches dans de nouveaux matériaux tel que le verre et le bois et travailler dans des formats plus grands voir monumentaux.


Selon vous quel rôle est celui d'un artiste (designer ou artisan) dans le monde d’aujourd’hui ?

Dans ces temps modernes où nous avons plus que jamais besoin de recul et de projection sur notre société, le rôle d'un artiste est selon moi d'évoquer des faits de la vie de tous les jours pour les questionner à travers un univers personnel.


De quoi vous ne pourriez plus vous passer ?

De mes mains.

Ton Artiste (ou designer / artisan) préféré ?

Jean Prouvé pour le design et l'artisanat Jean Pevsner et Brancusi pour l'art.


Un livre ou une émission à nous conseiller ?

La dimension cachée de Edward T Hall.

Un compte Instagram qui vous inspire ?

Brutgroup

Une destination rêvée ?

L'asie.



25/03/2021



44 vues

Posts récents

Voir tout