Amandine Gerbe



Bonjour Amandine, est-ce que vous pourriez vous présenter ? 

Je m’appelle Amandine Gerbe, j’ai 24 ans et je suis designer basée à Paris.

Quelle est votre pratique et depuis quand y travaillez-vous ?

J’ai créé Format. en 2019 lors de mon diplôme. C’est une marque de textiles upcyclés qui réveille donc une matière endormie et lui donne un nouvel usage. À côté de cela, je travaille en mon nom sur des objets, des illustrations et des missions en free-lance.


Comment êtes-vous arrivée là ?

Par réelle volonté de faire un métier créatif, j’ai exploré différents domaines avant de continuer en design de produit. J’ai été diplômée d’un BTS puis d’un DSAA à l’ESDMAA. À la suite de cela, j’ai fait une année de stages post-diplôme avant de me lancer pleinement dans Format. et mes projets personnels.


Quels sont les médiums que vous utilisez ? 

J’aime explorer différents médiums au quotidien, apprendre de nouveaux savoir-faire, me spécialiser dans d’autres. Le dessin reste la base commune à toutes mes recherches et créations. Sinon, pour Format. mes outils indispensables sont mes ciseaux, mon matériel de sérigraphie et ma surjeteuse. J’adore vraiment produire chacune des pièces mais l’idée serait aussi d’étendre cela en travaillant avec des ateliers spécialisés et avec des couturières en réinsertion.



Travaillez-vous sur d'autres projets extérieurs ?

Comme je le disais, je travaille sur des objets et des illustrations en dehors de Format. Ce ping pong permanent nourrit à la fois ma reflexion dans le développement de la marque mais me permet aussi de m’exprimer d’une autre manière dans divers projets.


Une création pour nous faire rentrer dans votre univers ?

J’aimerais vous parler d’une série d’illustrations que j’ai faites en parallèle de la création de Format. C’est un bel exemple de l’échange dont je parlais juste avant puisqu’elle m’a aidé à avancer dans l’élaboration de la marque et m’a aussi permis de m’exprimer avec un médium différent menant à un résultat immédiat.



Pouvez-vous nous parler de votre processus de création ?

Je n’ai pas de rituel particulier en général, la création et l’inspiration arrivent toujours de manière très spontanée. Par contre, le processus de création de Format. est très organisé et dépend de la matière première donc du textile collecté. Une fois lavée, je trie cette ressource par couleur et par type de matière (polaire, jean, molleton…) puisque cette dernière définira sa fonction : suspension, tapis, plaid et étoffe aux usages plus libres. Chaque pièce est donc unique, elles reposent sur des dimensions standardisées avec des pavages que j’ai pensés au préalable. Une fois l’usage, le camaïeu et la forme choisis, je découpe la matière, la sérigraphie et enfin l’assemble. La dernière étape est celle du tampon des dimensions, une touche finale apposée à la main sur chaque pièce.


Quelles sont vos sources d'inspiration? Comment arrivez-vous à rester créative ?

Cela peut paraître une réponse un peu bateau mais mes sources d’inspiration sont vraiment partout. Dans les moments de vie, l’observation de ce qu’il se passe autour de moi, le cinéma, la photographie, la musique, la littérature, l’histoire… Vraiment, tout peut nourrir ma créativité. Les motifs de la première collection de Format. sont par exemple inspirés du Groupe Memphis fondé par Ettore Sottsass dont j’aime beaucoup le travail.

Quels sont vos futurs projets ?

Dans un premier temps, la mise en vente très prochainement des toutes premières pièces de Format. Cela prend la plupart de mon temps mais je travaille aussi dès maintenant sur de nouveaux motifs pour une nouvelle collection qui succèdera à l’actuelle « Memphis ». L’idée étant de ne pas avoir un rythme effréné mais de proposer de nouvelles collections tous les 6 mois minimum en clin d’oeil aux collections printemps/été et automne/hiver de l’industrie textile qui paradoxalement les renouvelle plus souvent.


De quoi vous ne pourriez plus vous passer ?

Sans gros suspense, de tous mes outils de travail. Mais aussi et surtout de tous les Arts dont on se rend compte encore plus de l’importance aujourd’hui, étant le seul moyen de nous évader et voyager en cette période.

Ton Artiste (ou designer / artisan) préféré ?

Question difficile, j’apprécie de nombreux créateurs pour des raisons et des moments différents. Spontanément je pense à Enzo Mari puisqu’on en a beaucoup reparlé suite à son malheureux décès. Son héritage et sa contribution à l’histoire du design est indéniable et je partage beaucoup de ses idées. Mais je peux tout aussi bien citer Charlotte Perriand, Jim Jarmush, Bob Dylan ou encore Frida Kahlo.

Un livre ou une émission à nous conseiller ?

Je peux vous recommander « Just Kids » de Patti Smith, un livre inspirant que l’on soit créateur ou non. La vie de cette femme est juste incroyable et son talent pour la raconter l’est tout autant. J’adore aussi regarder les « Blow up » d’Arte, ils font des vidéos sur des thématiques et citent de multiples films en terminant par un classement de ceux illustrant le mieux le thème selon eux.

Un compte Instagram qui vous inspire ?

@mikolajnalewajko c’est mon petit ami mais aussi un excellent designer, le voir travailler au quotidien m’inspire et me motive beaucoup. Sinon j’aime beaucoup suivre le travail de la céramiste @luciefaucon ou les illustrations de @beya_rebai.



03/11/2020

209 vues

GALERIE DES CURIOSITÉS

Bordeaux

Nous contacter

BE IN 
TOUCH
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Gris Icône YouTube
  • Grey Pinterest Icon
  • Gris Vimeo Icône
  • Gris Tumblr Icône