Warren & Laetitia



Laetitia, Warren, bonjour, est-ce que vous pourriez vous présenter?  Bonjour, nous sommes Warren & Laetitia nous avons 26 et 25 ans, nous sommes designers et nous travaillons entre Paris et Lisbonne mais à partir de cet été nous serons réunis à Paris. ​ Quelle est votre pratique et depuis quand y travaillez-vous? Nous avons créé notre studio de design début 2019, nous travaillons à plein temps sur ce projet depuis sa création. Nous nous sommes orientés vers la conception d’objets imprimés en 3D un peu par hasard, mais aujourd’hui c’est la spécialité de notre studio. ​ Comment êtes-vous arrivés là? Nous avons tous les deux étudié le design, théorique dans le champ de la recherche, mais également pratique. C’est peut-être ce qui fait notre singularité en tant que designers, et ce pourquoi nous avons créé notre studio afin de développer l’idée que l’on se fait d’un certain design.

Quels sont les outils / médiums que vous utilisez?  Nous utilisons assez peu d’outils, ils se limitent à des choses très simples comme des stylos et des feutres pour faire des croquis. Nous travaillons surtout avec des machines qui sont principalement nos imprimantes 3D qui nous permettent de faire des tests et des recherches avec différents matériaux. Elles sont aussi un moyen d’expérimenter des formes, le principal intérêt pour nous étant d’utiliser l’impression 3D comme un moyen de production et donc de créer des formes qui y soient liées. C’est-à-dire, créer des formes optimisées pour la production en impression 3D. C’est un des éléments qui nous guide durant la création de nos objets.




Qu'est-ce qui définit votre œuvre ? L’impression 3D nous donne également une assez grande liberté en termes de matériaux, il en existe beaucoup et chacun possède ses caractéristiques. Mais nous travaillons exclusivement avec des matériaux recyclables et recyclés, comme le PLA (amidon de maïs) et surtout le rPETG (bouteilles plastiques recyclées). C’est pour nous très important et ça donne plus de sens à nos objets même si cela nous ajoute des contraintes supplémentaires.


Une création pour nous faire rentrer dans votre univers? Notre dernier objet le demi-vase Mimo est sans doute le plus représentatif de notre travail. C’est un objet un peu singulier dans le sens où c’est un demi-objet qui n’est pas utilisable sans être associé à un bocal en verre. Nous avons développé deux modèles différents adaptés à deux usages, le premier destiné à accueillir quelques tiges de fleurs et le deuxième plutôt conçu pour un bouquet. Chacun de ces demi-vases peut s’adapter à deux formats de bocaux différents, l’idée étant de réutiliser un bocal alimentaire comme on a tous dans nos cuisines et de le transformer en vase.




Pouvez-vous nous parler de votre processus de création? Notre méthode de création est axée autour de trois questions de départ : “Pourquoi cet objet est-il conçu comme ça ?” “Comment pouvons-nous le retravailler pour y apporter quelque chose de plus ou de moins ?” dans le but de l’améliorer. “Est-il nécessaire de chercher à améliorer cet objet ?” Une fois ces questions posées on commence les recherches et parfois on a besoin d’aller jusqu'à faire des premiers prototypes pour y répondre. Il arrive qu’on arrête un projet, car on juge qu’il n’y a rien de plus ou de moins à faire, parfois il est possible que la meilleure réponse qu’un designer puisse apporter soit en effet de ne rien faire.


Quelles sont vos sources d'inspiration? Comment arrivez-vous à rester créatifs? Nos sources d’inspirations sont très diverses, mais nous trouvons notre inspiration principalement dans notre quotidien. Souvent une idée peut naître de choses très banales, une frustration, un incident, c’est très varié… Le plus dur est de faire de son quotidien une source d’inspiration en y apposant un regard différent, et en se questionnant sans cesse sur ce qui nous entoure.



Quels sont vos futurs projets? Développer notre gamme d’objets, on a travaillé sur deux lampes qui devraient bientôt être commercialisées et on vient juste de commencer des recherches et d'expérimenter la fabrication de bijoux toujours en impression 3D.

Selon vous quel rôle est celui d'un artiste (designer ou artisan) dans le monde d’aujourd’hui? En ce qui concerne les designers, selon nous leur rôle est d’être des designers, c’est-à-dire de mettre au monde de beaux objets, fonctionnels et conçus en harmonie avec le monde dans lequel nous vivons. Si on y arrive, on sera déjà très heureux !




De quoi vous ne pourriez plus vous passer?

Sûrement cuisiner, c’est l’une de nos principales activités en dehors du design. C’est un excellent moyen de se changer les idées, de prendre du temps pour soi et de prendre soin des gens qui nous entourent.

Ton Artiste (ou designer / artisan) préféré?

On n’a pas vraiment d’artiste ou d’artisan préféré, on suit le travail de beaucoup de gens que ce soit Yohan Lastres champion du monde de pâté en croûte ou encore Sébastien Cordoleani le créateur d’Archipel, mais également beaucoup d’autres.


Un livre ou une émission à nous conseiller?

On vous conseille “Le catalogue des objets introuvables” (1969) de Jacques Carleman qui nous amuse toujours autant. Dans une autre catégorie il y a “Sel, Gras, Acide, Chaleur” (2017) de Samin Nosrat, un livre de cuisine conçu comme un guide pour apprendre à cuisiner sans recette, avec les illustrations de Wendy McNaughton qu’on adore!

Un compte Instagram qui t’inspire?

@thesocialfood, leur compte est très inspirant, les photos sont chouettes et ils utilisent beaucoup d'objets et ustensiles cools !

Une destination rêvée?

Lautrec un premier vendredi du mois d’août...


31 vues

GALERIE DES CURIOSITÉS

Bordeaux

Nous contacter

  • Grey Instagram Icon
  • Grey Facebook Icon
  • Gris Icône YouTube
  • Grey Pinterest Icon
  • Gris Vimeo Icône
  • Gris Tumblr Icône
BE IN 
TOUCH